Nos Ferments

Les critères d’un ferment efficace

Origine connue et identification précise des souches utilisées. Des souches d’origine humaine qui colonisent naturellement notre intestin sont préférables. Des souches soumises à des études ayant prouvé leur innocuité et leur bonne tolérance. Survie des ferments durant le processus de fabrication du produit. Le choix de souches ayant une bonne stabilité est important. Le processus industriel de fabrication doit préserver leur intégrité. Un produit de qualité doit pouvoir garantir une stabilité des ferments sur 3 ans. Résistance suffisante des ferments aux acides gastriques et aux sels biliaires de façon à arriver vivants sur leur lieu d’action, l’intestin. Les ferments de souches humaines sont adaptés à notre environnement digestif et résisteront mieux. Capacité d’interaction des ferments avec la muqueuse intestinale. Un bon ferment doit pouvoir adhérer aux cellules de la muqueuse intestinale pour permettre un échange d’informations et par exemple stimuler l’immunité. Effets bénéfiques des ferments démontrés par des études scientifiques.

Spécificités de nos Ferments

Les bactéries utilisées dans nos ferments sont naturellement présentes dans la flore intestinale humaine. 99 % des autres ferments sur le marché sont d’origine animale ! Naturellement adaptées et parfaitement tolérées, les bactéries de nos ferments HUMAN SPECIFIC s’accrochent à la muqueuse intestinale. Ce qui permet de coloniser en 24h la sphère ORL. Les souches utilisées résistent à l’acide gastrique et à la bile. Elles survivent au passage dans l’estomac et l’intestin grêle. Pas de gélule chimique dite «GASTRO RESISTANTE» mais nous utilisons plutôt des gélules végétales. Les souches sont cultivées et mise en fabrication par le laboratoire GMP (Laboratoire ISO 22000). Nos ferments sont contrôlés et autorisés par l’AFSCA, AFSSA et AESAN . Nos ferments sont enregistrés, notifiés et nous garantissons une traçabilité totale sur l’origine des souches utilisées.

Etudes du Laboratoire THT de Gembloux

Disponible sur demande

Les Ferments

Les Ferments Human Specific sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels (FAO, WHO, 2011). Cilliés, d’origine humaine, ils ont la propriété, au contraire de certaines souches de provenance animale, de s’accrocher à la paroi intestinale (Cell Wall). Ils possèdent chacun des propriétés originales comme maintenir et restaurer la flore intestinale lors de la prise d’antibiotiques, éliminer la bactérie responsable des ulcères, produire des substances antimicrobiennes et antibiotiques, améliorer la santé dentaire en éliminant de la flore buccale les bactéries responsables des caries, mais aussi inhiber la croissance d’autres germes pathogènes et abaisser le pH des intestins.

Nos souches

Bifidobacterium Longum

Bifidobacterium Longum appelé aussi Bifidus, appartient à la famille des bactéries lactiques. Elles participent à la fermentation du lait dans le cadre de la fabrication de fromages et de préparations similaires aux yaourts. Elle compose la majeure partie de la flore intestinale du nouveau-né nourri au lait maternel car celui-ci contient un disaccharide indispensable à sa croissance, et est également présente dans la flore intestinale de l’homme adulte en plus faible concentration.C’est un probiotique dont la qualité principale est qu’il produit de grandes quantités d’acide lactique, ce qui entraîne une baisse du pH qui leur est favorable et qui inhiberait la croissance d’autres germes.

Streptococus thermophilus,

Streptococus thermophilus, est une bactérie alimentaire, thermophile, présente seulement dans la fermentation du lait et particulèrement dans les yaourt et dans l’emmental, le comté ou le parmesan. Ce probiotique améliore la digestion du lactose.Chez les enfants qui ont reçu un supplément de ce probiotique on a pu observer une meilleure croissance sur une période de 6 mois (Notchida & al. 2003) Il combat également les inflammations sévères du système digestif et particulièrement de l’intestin grêle (Butler RN et al 2009). Ce probiotique réduit les risques de la diarrhée associée aux antibiotiques, problème qui résulte souvent de la prise de cette famille de médicament (Beauchamp, Kimberly, 2004). D’autre recherches démontrent une forte diminution du cancer du poumon chez les mammifères (Carper,1993).

Saccharomyces Boulardii,

Saccharomyces Boulardii, est une souche tropicale de levure isolée pour la première fois en 1923 à partir de fruits de litchis et de mangoustans, par le scientifique français Henri Boulard. C’est après avoir observé des populations de l’Asie du Sud-Est mâcher la peau de litchis et de mangoustans afin d’essayer de contrôler les symptômes du choléra, que Henri Boulard isola la première fois cette levure en 1923. Cette levure a la formidable propriété de maintenir et restaurer la flore intestinale du gros intestin ainsi que celle de l’intestin grêle; on parle de probiotique. On a découvert qu’en t ant que probiotique S. Boulardii est plus efficace que la bactérie Lactobacillus elle-même (Van den Plass 1999). Il a été démontré que Saccharomyces Boulardii est non-pathogène, non-systémique (la levure reste dans le système digestif plutôt que de se répandre partout dans l’organisme), et se développe à la température inhabituellement élevée de 37 °C (Egervärn M. et al, 2007). La levure Saccharomyces Boulardii est proposée par SAN sous deux conditionnements de 30 et 60 gélules de 9 mg.

Lactobacillus casei,

Lactobacillus casei, est une bactérie lactique isolée dans le lait, le fromage et le tractus gastro-intestinal de l’homme, du cochon et des oiseaux. Ce probiotique Lactobacillus Casei defensis est issu de la recherche (Djamel Drider et Hervé Prévost 2009).Cette bactérie, d’origine humaine, utilisée comme probiotique, combat l’Hélicobactèr pylori, responsable de nombreux ulcères de l’estomac (Sachdeva 2009). Ce probiotique a également démontré son efficacité dans la prévention des diarrhées liées aux antibiotiques (Hickson 2007). il est également prouvé que ces bactéries peuvent diminuer de manière significative le risque de récidive de tumeurs superficielles de la vessie chez l’homme (Aso, 1992, 1995). Enfin, les recherches en cours démontreraient une nette diminution des allergies, une prévention de la diffusion des salmonelles (Paubert & all. 1995), une réduction de l’inflamation des intestins et du développement des adenomes colorectaux chez les mammifères.

Lactobacillus acidophilus,

Lactobacillus acidophilus, est une bactérie lactique, isolée chez l’homme dans les années 1970. Ce probiotique a la formidable propriété de développer une activité antagoniste contre certains agents pathogènes des produits alimentaires comme Staphylococcus aureus, Salmonella typhimurium, Escherichia coli et Clostridium perfringens (Sanders 2002). On considère généralement que les espèces dominantes de la flore vaginale de la femme en bonne santé appartiennent au complexe du Lactobacillus acidophilus (Vasquez, 2002). Enfin l’administration du probiotique accompagnée d’antibiotiques entraine une diminution des tumeurs du côlon chez les mammifères (Goldin 1984).

Lactobacillus reuteri,

Lactobacillus reuteri, est une lactobactérie intestinale qui a développé des traits hautement adaptés à la vie dans le tractus digestif des humains. La présence de la bactérie Lactobacillus reuteri est souvent dans le lait maternel (Sinkiewicz 2008). La recherche a prouvé que les nourrissons nourris au Lb. reuteri tombent moins souvent malades, nécessitent moins de visites chez le médecin, et sont moins absents de la garderie (Tubelius, 2005). Ce probiotique produit de la reuterine et de la reutericycline, des substances antimicrobiennes et antibiotiques d’un large spectre qui inhibe la croissance de certaines bactéries nocives ceci sans détruire la flore intestinale de bactéries lactiques tout en améliorant la capacité du tractus à inhiber la croissance de Escherichia coli (Cleusix V & al, .2004). Isolée de la flore buccale, il peut également améliorer la santé dentaire, en luttant contre le Streptococcus mutans, une bactérie responsable des carie dentaire (Nikawa, 2004). La souche d’origine humaine Lactobacilus Reuteri utilisée dans le ferment proposé est l’ ATC 55730.

Gasseri,

Gasseri, Le genre Lactobacillus représente le groupe des bactéries lactiques, le plus ubiquitaire. En effet, celles-ci colonisent tous les habitats contenant des glucides fermentescibles, des produits d’hydrolyse des protéines, des vitamines, des facteurs de croissance et une basse teneur en oxygène. Plus particulièrement, l’espèce Lactobacillus Gasseri est naturellement présente dans l’appareil digestif de l’homme et des animaux. La souche Lactobacillus Gasseri THT 031301 a, quant à elle, été isolée d’un intestin humain.

Bifidobacterium animalis

Bifidobacterium animalis est une espèce de bactérie lactique de la famille des Bifidobacteriaceae, isolée dans les matières fécales de la plupart des animaux (porcs, rats, poulets etc.) et des hommes. Il existe deux sous-espèces animalis et lactis, la première animalis, isolée des matières fécales du rat et la seconde lactis isolée de celle du poulet et du lapin ainsi que du lait fermenté, des égouts et récemment des selles humaines1.Comme celles employée dans nos ferments. Les propriétés probiotiques de deux souches lactis DN-173010 et lactis BB-12 ont été très étudiées. Elles rentrent dans des produits commerciaux répandus. Cette bactérie se retrouve chez tous les mammifères et est donc très importantes chez l’être humain.

Bifidobacterium

Bifidobacterium (nom vernaculaire bifidobactérie ou bifidusn 1 ) est un genre d’actinobactéries bifidobactériales (en) anaérobies à Gram positif. Ces bactéries sont constituées de bacilles de forme irrégulière, anaérobies stricts, présentant un test négatif pour la catalase, immobiles. Les bifidobactéries appartiennent à la famille des bactéries lactiques. Elles participent à la fermentation du lait dans le cadre de la fabrication de fromages et de préparations similaires aux yaourts1. De plus, elles produisent de grandes quantités d’acide lactique, ce qui entraîne une baisse du pH qui leur est favorable et qui inhiberait la croissance d’autres germes Capable de métaboliser beaucoup de fibres et être en compétition avec les sources de carbone.

Lactobacillus helveticus

Lactobacillus helveticus est une bactérie en forme de tige productrice. Il a été montré que la consommation de lait en poudre fermenté avec L. helveticus fait diminuer la pression artérielle grâce à la présence de tripeptides qui ont une activité d’inhibiteur de l’enzyme de conversion1. Cependant d’autres études montrent des résultats contradictoires2,3,4. Elle est également capable de métaboliser beaucoup de fibres et également pouvoir être en compétition avec des sources de carbone. Le nom de la bactérie est dérivé d’Helvetia, le nom latin de la Suisse.

Comment ça fonctionne ?

Conservation des souches :Après avoir été isolée, étudiée et sélectionnée, la souche bactérienne est conservée à -80°C.

Précultures :Une première, puis une seconde pré-culture est réalisée par l’inoculation de fioles de capacité croissante contenant un milieu de culture spécialement étudié pour permettre la croissance de la souche à produire.

Cultures :Les fermenteurs, véritables bioréacteurs (de capacité allant de 2 à 3 000 litres), sont inoculés avec les pré-cultures.

Récolte : En fin de fermentation, la biomasse est récupérée par centrifugation.

Séchage :Dans bien des cas, la méthode utilisée est la lyophilisation. Il s’agit d’une opération de déshydratation du produit, par sublimation de l’eau qu’il contient.

Formulation :Selon le but recherché, une formulation plus complexe peut être mise au point par nos ingénieurs. La culture pure sera alors mélangée à d’autres principes actifs tels que d’autres cultures bactériennes pures, des fibres prébiotiques, des enzymes digestives, des vitamines, des minéraux, des extraits de plantes, etc.

Intestin grêle